dysenterie


dysenterie

dysenterie [ disɑ̃tri ] n. f.
• v. 1560; dissenterie 1372; dissintere XIIIe; de dys- et gr. entera « entrailles »
Affection caractérisée par une inflammation des intestins, surtout du côlon, avec douleurs abdominales et diarrhée grave, souvent sanguinolente. Spécialt Infection intestinale causée par des bacilles (dysenterie bacillaire) ou des amibes (dysenterie amibienne). amibiase.

dysenterie nom féminin (latin dysenteria, du grec dusenteria) Maladie infectieuse bactérienne ou parasitaire (amibienne), provoquant une colique avec des selles glaireuses et sanguinolentes. ● dysenterie (difficultés) nom féminin (latin dysenteria, du grec dusenteria) Prononciation [&ph88;&ph93;&ph103;̃&ph104;ʀ&ph93;], le s se prononce comme dans dissemblable.

dysenterie
n. f. Maladie infectieuse, contagieuse, caractérisée par l'émission de selles fréquentes, abondantes, glaireuses, sanglantes et douloureuses.
Encycl. Le syndrome dysentérique est caractéristique de diverses maladies dont l'amibiase (dysenterie amibienne) et les shigelloses (dysenterie bacillaire). Ces maladies sont endémiques dans les pays tropicaux et semi-tropicaux. Elles peuvent être prévenues par l'hygiène fécale.

⇒DYSENTERIE, subst. fém.
MÉD. Inflammation intestinale grave; maladie infectieuse et contagieuse provoquée par divers agents pathogènes et caractérisée par des diarrhées violentes avec présence de sang, de pus et de mucus. Dysenterie amibienne, bacillaire, scorbutique, virale. Spéc. dysenterie. Désigne généralement la dysenterie amibienne, maladie épidémique des pays tropicaux, contractée en absorbant de l'eau ou des aliments pollués. Synon. amibiase. Ma foi, tant pis pour vous, je m'en lave les mains, la fièvre, la colique et la dysenterie et tous les maux sur vous, viendront avec furie (BARRÈS, Colline insp., 1913, p. 228). L'armée impériale fondit, épuisée par la famine et la dysenterie (FRANCE, Rabelais, 1924, p. 114) :
La côte septentrionale de Java fut toujours réputée pour l'air malsain qu'on y respire, pour les fièvres et les dyssenteries qui, chaque année, enlèvent un si grand nombre d'hommes aux navires marchands qui les fréquentent.
DUMONT D'URVILLE, Voyage au pôle Sud, t. 8, 1845, p. 65.
P. métaph., péj. [En parlant d'une production littér. ou artistique abondante et médiocre] Cf. diarrhée. Ni un livre d'imagination ni un livre d'érudition, mais seulement une dysenterie de mots et de noms (GONCOURT, Journal, 1861, p. 973). La dysenterie littéraire de ce Trissotin violet (BLOY, Désesp., 1886, p. 192).
Prononc. et Orth. :[] malgré la position intervocalique de s la consonne est sourde car ,,quand la base grecque commence par 1 voyelle le préfixe, graphiquement et phonétiquement demeure le même`` (DUPRÉ 1972, p. 753). Ac. 1694-1740, fidèle à l'étymol. écrit dysenterie tout en faisant remarquer : ,,quelques-uns escrivent dyssenterie, et c'est ainsi qu'il faut le prononcer``. La graph. avec 1 s est également celle de Ac. 1878 et 1932, LITTRÉ, DG et des dict. mod. tels que ROB., Lar. Lang. fr. Mais c'est la graph. avec 2 s protégeant la prononc. [dys-] du préfixe que choisit Ac. 1762-1835. C'est aussi le choix de FÉR. 1768, FÉR. Crit. 1787, LAND. 1834, GATTEL 1841, NOD. 1844 et BESCH. 1845. DIDOT 1868, p. 54 souhaite qu'on écrive dysentérie (cf. dysentérique). Noter que BUBEN 1935 § 173 prononce d'après le gr. []. Étymol. et Hist. Ca 1250 dissentere (PEAN GATINEAU, St Martin, 5314 ds T.-L.); XIVe s. santarie (SYDRAC, Ars. 2320, fol. 61a ds GDF.); apr. 1328 dissenterie (Cron. de S. Denis, IV, 9, P. Paris ds GDF. Compl.). Empr. au lat. dysenteria, gr. . Fréq. abs. littér. :64.

dysenterie [disɑ̃tʀi] n. f.
ÉTYM. V. 1560; dissenterie, 1372; dissintere, XIIIe; de dys-, et grec entera « entrailles ».
Méd. et cour. Maladie infectieuse caractérisée par une inflammation ulcéreuse du gros intestin, surtout du côlon, provoquant des évacuations sanguinolentes accompagnées de coliques violentes.Spécialt. Infection intestinale causée par des bacilles ou des amibes. || Dysenterie amibienne, bacillaire. Amibiase.
tableau Principales maladies et affections.
Par métaphore (littér.). || « Une dysenterie de mots » (Goncourt). Diarrhée.
DÉR. Dysentérique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dysentérie — Dysenterie La dysenterie est une maladie infectieuse grave, aiguë ou chronique du côlon chez l’humain, caractérisée par des selles fréquentes et aqueuses (diarrhée), souvent mêlées de sang (rectorragie), de mucus ou de glaires et accompagnées de… …   Wikipédia en Français

  • dysenterie — DYSENTERIE. s. fem. (Quelques uns escrivent Dyssenterie, Et c est ainsi qu il faut le prononcer.) Dévoyement avec douleur d entrailles, espece de flux de sang. Causer la dysenterie. arrester la dysenterie. la dysenterie se mit dans l armée. il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Dysentĕrie — (v. gr.), so v.w. Ruhr …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Dysenterie — (griech.), s. Ruhr …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Dysenterie — Dysenterie,die:⇨Durchfall(1) …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Dysenterie — La dysenterie est une maladie infectieuse du côlon chez l’humain, qui peut être grave, aiguë ou chronique. Elle est caractérisée par des selles fréquentes et aqueuses (diarrhée), souvent mêlées de sang (rectorragie), de mucus ou de glaires et… …   Wikipédia en Français

  • DYSENTERIE — n. f. T. de Médecine Dévoiement avec douleur d’entrailles, dans lequel la matière des évacuations est en grande partie formée de mucosités sanguinolentes. Avoir de la dysenterie. Arrêter la dysenterie. La dysenterie se mit dans l’armée. Il est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Dysenterie — Klassifikation nach ICD 10 A04.9 Bakterielle Darminfektion, nicht näher bezeichnet Bakterielle Enteritis o.n.A …   Deutsch Wikipedia

  • Dysenterie — Ruhr * * * Dys|en|te|rie auch: Dy|sen|te|rie 〈f. 19; Med.〉 = Ruhr [<grch. dys „schlecht“ + enteron „Darm, Eingeweide“] * * * Dys|enterie   [griechisch »Durchfall«] die, /... ri |en, Medizin: die …   Universal-Lexikon

  • dysenterie — (di san te rie) s. f. Voy. dyssenterie …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.